Le Cyclisme en Deuil









Aujourd'hui, nous pleurons la disparition de notre ami Jacky Bouteiller, figure exemplaire du Sport populaire prôné par la FSGT,
Fédération qui a été le moteur de toute sa carrière sportive et de son engagement militant de Dirigeant.

Après avoir pris sa 1ère licence coureur en 1948, Jacky a obtenu des résultats remarquables en remportant plus de 100 victoires durant une vingtaine d'années.
Mais cela ne l'empêcha pas de devenir très vite un Dirigeant exemplaire en créant en 1960 la section cycliste du Gazelec de Romilly, qui fusionna d'abord avec la Prolétarienne de Romilly puis l'USMR en 1967.

Après sa carrière de coureur, il devient Dirigeant à part entière en 1969. Il fut à l'origine de la création de la Commission cycliste de l'Aube en 1971, il en fut le secrétaire puis le Président de 1978 à 1988. En 1990,
Jacky devint Président de l'USMR Omnisport, il le resta jusqu'en 1996. Sous sa Présidence, plusieurs sections furent créées : Karaté, Escrime, Badminton. Mais sa véritable passion a toujours été le cyclisme.

Il fut un organisateur infatigable notamment en créant des courses remarquables comme le Critérium International de Romilly dont la 1ère édition se disputa en 1972. Les équipes nationales de la RDA, d'Irlande, de Russie, de Pologne, de Tchécoslovaquie, d'Algérie et bien d'autres se sont succédées durant une dizaine d'années sur le circuit du Nouveau Romilly.
Devenu Grand Prix de Romilly, cette épreuve existe encore 46 ans après, sous une autre forme mais toujours avec une participation internationale venue de Belgique, des Pays-Bas et d'Allemagne. Reconnu au plus haut niveau fédéral,

Jacky fut nommé à plusieurs reprises Directeur de l'Equipe de France FSGT pour des déplacements en Irlande, en Russie et en Tunisie.

Toutes ces activités ne l'empêchaient pas de continuer à s'occuper de la jeunesse en créant en 1972 une école de cyclisme dont il était toujours l'un des responsables en juin dernier 46 ans après.
S'occuper des jeunes, leur apprendre le bon usage de leur vélo, c'était certainement ce qu'il préférait. Combien d'heures a-t'il passées à réparer des vélos, changer des cables de frein, dévoiler des roues, coller des boyaux pour que des enfants ou de jeunes coureurs puissent pratiquer leur sport dans les meilleures conditions.

Ses actions ont été reconnues au plus haut niveau puisque Jacky a reçu, la médaille d'Or de la Jeunesse et des Sports, récompense accordée très rarement mais combien méritée pour cet homme de conviction et de caractère.

C'était un Dirigeant sportif formidable, apprécié et écouté de tous. Il était celui qui avait toujours le bon conseil à donner, celui qui fixait la marche à suivre pour réussir ce que nous entreprenions.

Il nous manquera beaucoup. Toute sa vie de Dirigeant sportif, il l'a consacrée avec le même acharnement et le même enthousiasme à la défense d'un sport populaire pour que des enfants de toutes conditions puissent accéder à la pratique sportive et puissent le faire avec les valeurs qu'il jugeait essentielles : la solidarité, la justice et la fraternité. Jacky a toujours su mobiliser les énergies pour l'aider dans sa tâche et pour défendre ce qu'il pensait être juste et pour cela il a toujours contribué à former et à donner des responsabilités à de nombreuses personnes qui continueront son œuvre. C'est le meilleur hommage que nous pourrons lui rendre.















DERNIER ADIEU A JAMES MARTIN

Le 21 novembre, James Martin nous a quitté à l'âge de 73 ans.

James prit sa première licence au sein de la FSGT le 1er novembre 1965 à l'USJ Troyes, fédération qu'il connaissait parfaitement puisque son père Henri y était membre depuis les années 30, et son frère William y fut un coureur puis un dirigeant reconnu dès les années 50.

S'il était un coureur de qualité respectable, à la bonne pointe de vitesse, c'est surtout en tant que dirigeant qu'il fut le plus reconnu. Doué intellectuellement et administrativement, il s'avéra un animateur hors pair, à la tête de près d'un millier mises sur pied sur route comme en cyclo-cross dans notre département.

En 1971, il faisait partie du comité d'organisation qui fit des championnats nationaux sur route des cadets et des seniors le point d'orgue de la saison cycliste auboise FSGT à Saint-André-les-Vergers.

A la fin de cette saison, James et les siens créèrent le Racing-Club de Saint-André qui prenait la suite de l'USJT.

Alors qu'il occupe le poste de secrétaire de la Commission Cycliste Auboise, il est à la tête de la mise sur pied des Championnats Nationaux FSGT de cyclo-cross à Fontette en 1977 avec le Président Raymond Bertrand. Cerise sur le gâteau, c'est le protégé de James, Jean-Noël Colin, qui est sacré chez les jeunes.

Avec la Commission Cycliste de l'Aube, il fait partie de ceux qui opèrent un rapprochement avec les autres fédérations que sont l'UFOLEP et la FFC à la fin des années 70.

En 1983, le RCSA organise le critérium national sur route aménagée, James y est encore le chef d'orchestre d'une journée parfaitement réussie.

Ses qualités, son rôle de fédérateur avec les membres de son club et les autres clubs aubois permettront encore qu'il soit à la tête de belles réussites que furent les Nationaux sur route en 1991 à Saint-André, les Nationaux de cyclo-cross à Troyes en 1998.
Lors de ce week-end, deux de ses coureurs devenus ses amis, Francis Godot et Yves Cassiaux furent sacrés chez les vétérans et les super-vétérans.


Sur le plan départemental, James fut également la cheville ouvrière de belles épreuves telles le prix des 4 communes (longtemps disputé en 2 étapes) ou le Tour du Canton de Chavanges notamment.

L'esprit d'entraide n'étant pas un vain mot chez lui, il prêtait systématiquement son concours aux clubs qui le sollicitaient dans leurs organisations. Ses qualités de commissaire y faisaient merveille.

En 1980, il encadra l'équipe de France FSGT lors des 10 étapes du Tour d'Irlande. Autre grande joie de James, accompagnants les nombreux titres départementaux, régionaux et Nationaux de ses coureurs, la victoire de son neveu José lors du Paris-Romilly 1979.

S'il est impossible de retracer son parcours en quelques lignes, James laissera l'image d'un dirigeant dévoué, travailleur, oeuvrant toujours de manière désintéressée avec bonne humeur et le sens de la fraternité.

Une foule immense lui rendit un dernier hommage au crématorium de Rosières ce lundi où les larmes et la tristesse se mêlèrent en souvenir de ce serviteur du sport qui a su donner le sens du bénévolat à sa fille Sandrine.



















La Commission Cycliste de la Marne FSGT a l' immense tristesse de vous faire part du décès de Monsieur Lucien Provenzi,

Lucien Provenzi était Vice Président de la Pédale Chalonnaise, membre de la C.C de la Marne , qui depuis 35 ans est parmi nous d' abord en temps que coureur,
mais ensuite en temps que commissaire sur toutes les courses organisées dans notre comité comme chronométreur., secouriste etc

Il va nous manquer......... Nelly










C'est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès de notre Ami Denis Levêque.

Denis appartenait à la grande famille de la Fédération Sportive et Gymnique du Travail depuis plusieurs décennies et il en était une des figures emblématiques.

Ancien arbitre de moto-ball de haut niveau, il avait tourné le dos à ses activités puisque les pratiques qui s'y développaient ne répondaient plus aux règles d'éthique chères à un homme dont la probité ne fut jamais remise en cause.

Aimant particulièrement le sport, il rejoignait le club de l'U.S.C.Briennoise proche de son domicile et auquel des membres de sa famille appartenaient. Très sympathique, courageux, il se mettait au service de son club lors de ses organisations puis bientôt à la disposition de toutes les structures F.S.G.T qui le sollicitaient.
Toujours présent, il appréciait particulièrement d'accompagner notre délégation lors des championnats nationaux de cyclo-cross.
A la fois respecté et aimé, Denis adhéra au R.C.Saint-André lorsque l'U.S.C.B disparut.

C'est alors qu'il a rejoint la Commission Cycliste de l'Aube et le comité départemental de la F.S.G.T. C'est justement lors de l'épreuve cycliste de notre comité que Denis se mit au service de sa fédération pour la dernière fois le 13 avril avant son décès brutal.

La grande famille que forme la F.S.G.T dans l'Aube a durement été touchée par cette disparition et elle n'en finit pas de pleurer le souvenir d'un homme sincère et altruiste.








C'est avec une énorme tristesse que nous avons appris le décès de Bernard Dupin, figure emblématique du cyclisme romillon, en ce début de semaine.

Venu pratiquer en 1960 dans notre ville en compagnie de son Ami Jacky Bouteiller qui y créait le vélo FSGT, il fit preuve d'une fidélité jamais démentie à son club et à sa fédération.

En plus d'une carrière professionnelle très réussie, il pratiqua plus de 40 années sous les couleurs romillonnes avec beaucoup de succès.

En effet, Bernard remporta près de 150 épreuves tout au long de son parcours, avec en point d'orgue trois titres de Chmapions de France FSGT du Contre-la-montre par équipes en 1992, 1993, 1994 sous les couleurs de l'USMR. Il se classa également second et troisième du Championnat de France FSGT individuel et s'imposa à cinq reprises dans le championnat de l'Aube de sa fédération, en plus de plusieurs titres de Champion de Champagne FSGT du contre-la-montre par équipes.

Il porta à de nombreuses reprises le maillot de l'équipe de France FSGT, notamment au tour d'Irelande qu'il acheva en deuxième position après y avoir gagné trois étapes, au tour de Pologne, au grand Prix Cycliste de l'Humanité, etc Refusant bien des appels du pied, il restait sous les couleurs de son club où il savait développer l'esprit de camaraderie à travers son éternelle bonne humeur.

Il venait d'ailleurs chaque année retrouver ses copains lors de notre assemblée générale. En ces pénibles circonstances, nous pensons à son épouse Claudine et à son fils Eric.

Adieu Bernard !









Notre Ami Raymond Bertrand, Président d'honneur de notre commission cycliste de l'Aube, est décédé.

C'est avec tristesse que nous avons appris la nouvelle tant Raymond était apprécié et respecté au sein de nos rangs. D'une humeur toujours gaie et communicative, exprimant forcément la disposition à s'amuser, il fut de nombreuses années l'un des éléments moteurs de la vie du vélo F.S.G.T Aubois.

Il présidait aux destinées du R.C.S.A lorsque le club dryat fut l'organisateur, non seulement de nombreuses épreuves du calendrier départemental, mais également du championnat national de cyclo-cross à Fontette, du critérium national sur route aménagèe à Saint andré les Vergers en 1983, ou encore des championnats Nationaux sur Route en 1991.

Trésorier de notre commission cycliste, Raymond travaillait toujours avec rigueur pour la bonne sané de la F.S.G.T.

Il savait aussi se montrer solidaire et n'hésitait jamais à apporter son aide à l'ensemble des clubs, pour la réussite des organisations, considérant que l'ensemble de nos licenciés formait une grande famille.

En plus de son sens inné de la convivialité, parler de "Bébert", c'est surtout mettre en lumière le véritable amour qu'il portait pour les jeunes, agissant comme un véritable père de famille pour ses "gamins".

A l'affüt du moindre besoin, il était présent pour pallier tout manque, ou pour faire plaisir avec la générosité qui l'animait.

Des problémes cardiaques l'avaient éloigné des pelotons depuis une vingtaine d'années, mais il suivait toujours notre actualité, se montrait régulièrement sur nos épreuves, fidéle à la F.S.G.T comme à ses copains, comme tous les hommes de coeur.

Il ne savait se montrer inactif lorsque le club organisateur avait besoin de lui.

Malheureusement, la maladie l'arracha à notre affection en cette fin du mois de Février, alors que Raymond était dans sa 81ème année.

Le grand vide qu'il nous laisse ne sera jamais comblé.

Repose en paix Raymond, nous ne t'oublierons jamais !

DANY BOUTEILLER, Président de la commission cycliste.










" Notre Ami Jacky Bois, Co-Président de notre commission cycliste, nous a brutalement quitté ce samedi 4 novembre.

C'est avec stupéfaction et une profonde tristesse que les coureurs et dirigeants aubois FSGT ont appris la terrible nouvelle.


D'un contact facile, Jacky s'intégra très vite à notre fédération qu'il connut par le biais de ses fils pratiquants.

Doté d'un caractère agréable et plaisant par sa délicatesse, son amabilité, il se mit d'emblée au service de chacun en apportant son aide à tous les clubs sans distinction lors de nos organisations.

Il savait faire face à toutes les tâches, source de bon fonctionnement des épreuves.

Puis, prenant du plaisir parmi nous, il n'hésitait jamais à s'exprimer par des interventions d'autant plus intéressantes qu'elles n'émanaient pas d'un homme issu du milieu du vélo, mais apportaient des positions qui mettaient l'homme et les valeurs humaines en priorité.

Il prit petit à petit des responsabilités en intégrant notre commission cycliste.

Notre fédération lui en sera d'autant plus reconnaissante que son ascension en son sein correspondait à une époque où nos difficultés grandissaient et où il était plus facile de la déserter que de faire preuve de courage pour assurer sa perrenité et continuer son développement.

Bien que souffrant de problèmes cardiaques, il faisait face et acceptait le poste de Co-Président de notre commission sportive départementale en novembre 2005.

Partisan des orientations générales de la F.S.G.T, il restait cependant ouvert à la discussion avec chacun et travaillait également pour une coopération avec les autres fédérations.

Ces quelques lignes en guise de respect et de salutations me sembleraient bien incomplètes si j'occultais l'immense bonheur que j'ai pu lire dans ses yeux à travers une joie toujours mesurée mais bien réelle, lors des exploits sportifs de ses fils, notamment le titre départemental de cyclo-cross de Damien en 2002, et le titre national des espoirs de Romain au Mas D'azil (09) en 2005 dans cette même discipline.

En ces pénibles circonstances, toutes nos pensées vont vers Marie-José, sa si gentille et si dévouée épouse, et à Jérémy, Romain et Damien pour lesquels nous avons la plus profonde affection et que Jacky chérissait.

Adieu, Cher Jacky, repose en paix, tu resteras à jamais dans le coeur de tes amis."

DANY BOUTEILLER, CO-Président de la commission cycliste.